LE MUSEE CHAPTAL

IMG_0013.jpg

 

Au même moment, la salle de la lingerie du lycée est devenue disponible du fait de la suppression de ce service aux internes. L'équipe de direction a proposé de rénover cette salle pour en faire un espace muséal et permettre ainsi la protection et l'exposition du patrimoine de la cité scolaire. L'atelier Musée Chaptal-ancienne lingerie s'est donc ouvert. Trois années de travail, de tournage, de prise de vue, de rencontres, de recherches, de manutention, de poussière, de créativité et de détermination ont été nécessaires pour réaliser ce musée ainsi que le parcours historique mis en place à l'occasion de son inauguration, le 5 avril 2019.

La tâche n'est pas achevée et le musée doit continuer à s'enrichir et à construire la mémoire passée, actuelle et future de la cité scolaire.

musée.jpg

L'histoire du Musée Chaptal commence en 2012, avec l'inauguration de la plaque en mémoire des élèves déportés pendant la Seconde Guerre mondiale à l'initiative de l'Association pour la mémoire des enfants juifs déportés en présence de Daniel Uberjetel, ancien élève rescapé du camp d'Auschwitz.

Cet événement a permis de prendre conscience de la richesse des archives du lycée et de la nécessité de les protéger et de graver dans l'histoire les expériences vécues par les anciens élèves.

En 2014, à l'occasion du 70ème anniversaire de la Libération de Paris, les différents documents rassemblés sur cette période de la Seconde Guerre mondiale ont pu être présentés au public dans le cadre d'un musée éphémère. Le succès de cette journée et l'enthousiasme des élèves ont rendu encore plus frustrant le caractère éphémère de ce musée. L'équipe s'est donc interrogée sur la pérennisation d'un tel projet et son extension à l'ensemble de l'histoire du musée au regard de la quantité de matériaux patrimoniaux non exploités.

« Belle initiative que ce musée»

Pierre Meunier