UN PEU D'HISTOIRE

Prosper-Parfait_Goubaux par Thomas, Gabriel-Jules, 1857.jpg

Prosper Parfait Goubaux

Auteur dramatique, instituteur et réformateur, Prosper Parfait Goubaux fonda en 1820 la pension Saint-Victor, transférée ensuite rue Blanche dans la circonscription de l'actuel lycée Condorcet.

Les nouvelles méthodes d'enseignement mises en place au sein de son institution suscita l'intérêt de la Ville de Paris qui la mit sous son égide. Prosper Goubaux en resta le directeur.

Constatant un décalage entre l'enseignement prodigué et l'importance grandissante de l'industrie, de l'agriculture et du commerce, il mit en place un enseignement davantage axé sur les sciences appliquées pour répondre à ce besoin.

Sous le patronage de la Ville de Paris, l'établissement prit successivement les noms d'Ecole François Ier puis de Collège Chaptal, de sorte qu'il n'existe que peu de traces de son fondateur, hormis l'ancienne salle de dessin, désormais baptisée à son nom, ainsi que la place Prosper Goubaux faisant l'angle de l'avenue de Villiers et des boulevards de Courcelles et de Batignolles.

Place Prosper Goubaux2.jpg
Place Prosper Goubaux par Emile Zola.jpg
Place Prosper Goubaux3.jpg